Ouvrir un Kebab: mode d’emploi

JE VOUS COACH PENDANT 30 JOURS

Pour vous aider à ouvrir votre restaurant

Vous souhaitez ouvrir un kebab et vous ne savez pas trop comment vous y prendre? Dans la suite de l’article vous allez avoir accès tout de suite aux différentes étapes pour réussir votre projet de création. Mais surtout de vous poser les bonnes questions. Prenez de quoi noter, c’est parti.

Ouvrir un Kebab pour les nuls

La première chose à vous mettre en tête, c’est que vous ne serez pas le premier, et encore moins le dernier, à vouloir ouvrir un kebab. Il suffit de se promener dans les centres villes des grandes agglomérations pour s’en rendre compte. Moi-même, je ne compte plus le nombre de restaurants dans ma petite commune de 60 000 mille habitants.

Un autre point où vous devrez être irréprochable, c’est bien au niveau de l’hygiène. Combien de scandales ont éclaboussé les restaurants kebab au cours des 5 dernières années?

Bref, si vous souhaitez vous exporter de la masse, vous allez devoir proposer un concept original à défaut de vous implanter dans quartier peu concurrentiel.

Dans cet article, je partagerais uniquement des informations propres au kebab. Pour les étapes générales à l’ouverture d’un restaurant, je vous invite à vous reporter à cet article: cliquez ici

Etape 1: se former

Pour ouvrir un Kebab, vous allez devoir vous former. Même si cela parait simple au premier abord, réaliser un kebab demande une certaines dextérité qui s’acquiert qu’avec de la pratique. Soit vous avez eu la chance de déjà travaillé dans un restaurant et vous connaissez toutes les ficelles du métier, soit vous allez devoir vous former.

Il existe pour cela des écoles spécialisées. Une recherche sur Google vous permettra de trouver une multitude d’organismes de formation.

Il ne faudra bien entendu pas oublier les formations obligatoires, dont la fameuse HACCP.

Infos pratiques:

Toutes les formations obligatoires: cliquez ici

Etape 2: le choix du type de restaurant

Comme je vous le disais en introduction, le choix du concept de restauration fera toute la différence dans ce milieu ultra concurrentiel. Ainsi, vous allez pourvoir choisir entres différents types de restaurants:

  • Restauration rapide: si vous jouez la carte du fast food, vous allez devoir trouver un concept original pour vous détacher de la concurrence. Cela peut-être par des recettes de sandwichs différentes, un cadre original, voire une valeur ajoutée. Le mieux étant encore de trouver l’emplacement où la concurrence est encore faible.
  • Restaurant traditionnel: pourquoi ne pas jouer la carte du restaurant avec comme plat principal le kebab. un peu comme un restaurant marocain où la spécialité serait le couscous. En plus d’attirer une clientèle différente (plus familiale), vous souffrirez moins de la concurrence.
  • Camion ambulant: les food truck sont à la mode. Pourquoi ne pas proposer le Kebab à emporter à l’image de Vivien qui propose de la cuisine thaïe dans son food truck (cliquez ici pour l’interview).

Les possibilités sont nombreuses et vous devrez bien préparer votre projet pour faire un choix en toutes connaissances de causes.

Notez aussi que vous aurez le choix entre être indépendant, ou vous franchiser. Neuf franchisés sur 10 sont encore en activité après 5 ans d’existence, contre 50% chez les indépendants. Cela prête à réfléchir.

Etape 3: l’hygiène

Vous n’êtes pas sans savoir que la profession souffre d’une très mauvaise. J’ai moi-même le souvenir de kebab insalubres ou je priais pour ne pas me chopper une intoxication alimentaire. Loin d’en faire une généralité, c’est pourtant se qui reste dans l’inconscient des gens (les médias ayant une part de responsabilité).

Bref, s’il y a bien une profession où vous devrez être irréprochable en matière d’hygiène, c’est bien celle là. Cela passera par le respect des normes, mais aussi par votre vigilance tout au long de votre journée de travail.

Entretien des locaux, entretien des machines, nettoyage régulier des parties publiques et privées. Bref, votre restaurant devra respirer la propreté.

Vous avez maintenant toutes les cartes en mains pour ouvrir votre kebab. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une très bonne réussite dans votre projet.