Ouvrir un coffee shop: Le guide complet

ouvrir un coffee shop

Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure et ouvrir votre coffee shop? Dans la suite de l’article, vous allez avoir accès tout de suite au guide complet, étape par étape pour votre création d’entreprise. Prenez un papier et un stylo, c’est parti…

Ouvrir un coffee shop pour les nuls

Pour celles et ceux qui me connaissent déjà, vous savez que je voyage régulièrement en Asie, entre Bangkok et Saigon. La première fois que je m’y suis rendu, j’ai été impressionné par la quantité de coffee shop au mètre carré. Surtout au Vietnam où le café est un produit de consommation courante. Bref, c’est un concept qui peut très s’importer en France (c’est d’ailleurs le cas).

Dans cet article, je partagerais uniquement des informations propres au coffee shop. Pour les étapes générales à l’ouverture d’un établissement, j’ai déjà listé les 7 étapes dans cet article consacré à l’ouverture d’un food truck: cliquez ici

De mon expérience de consommateur, et des recherches que j’ai pu faire ici et là, les x étapes que je vous conseille de suivre pour ouvrir votre coffee shop.

Etape 1: se former

Aussi simple que cela puisse paraitre, il n’en est rien. Savoir faire un bon café ne s’apprend pas en 2 coups de cuillères à pot. Il va falloir vous exercer à la maison, ou prendre des cours dans des écoles spécialisées. Comme le disais Gregory Messer dans son interview, le milieu de la restauration est de plus en plus concurrentiel et le niveau augmente de jour en jour.

Ainsi, vous allez devoir être à la hauteur. Pour cela, rien de plus simple, vous allez devoir maitriser de A à Z votre coffee shop et les boissons que vous proposez.

Etape 2: les 5 indices

Etant un grand amateur de café, je dois dire que j’en ai écumé des coffee shop. Dans tous ceux que j’ai pu visiter, j’ai toujours retrouver ces 5 indices:

  • du wifi: de plus en plus de personnes aiment venir dans un coffee shop pour se détendre ou travailler sur leur tablettes ou PC. Une bonne connexion est donc essentielle.
  • une diversité de boissons: café, thé, chocolat… glacé ou chaud, vous devrez pouvoir présenter une carte assez large.
  • des pâtisseries: quoi de mieux qu’un cupcake avec sa tasse de café?
  • un lieu confortable et classe: j’ai toujours été admiratif devant l’importance qu’il est apporté à l’atmosphère du lieu
  • une musique d’ambiance: une musique e est souvent passé en fond, ce qui appelle à la détente.

Etape 3: Comment ouvrir son café

Une autre question qu’il est important de se poser. Lors de l’ouverture de votre café, vous aurez 2 choix:

  • passer par une franchises
  • monter votre propre concept 

Si votre concept tient la route et qu’il a été préalablement validé, ne passez pas par une franchise. Cela vous évitera des frais et les franchises ne sont pas encore assez connues pour vous attirer des clients naturellement. On est loin de la popularité des Mc Do.

Et puis, un coffee shop doit faire ressortir votre personnalité. Comme dans tous restaurants, les clients viennent pour vos recettes et votre “cuisine”, mais aussi pour vous. Et puis, cela vous laisse une très grande liberté de choix.

Pour celles et ceux qui souhaiteraient tout de même se renseigner sur les franchises, voici quelques adresses:

  • www.frenchcoffeeshop.com
  • http://www.toute-la-franchise.com/franchise-3652-french-coffee-shop.html

Voilà, avec ses 2 articles, vous avez toutes les cartes en main pour ouvrir votre coffee shop.